logo

Appel à Manifestation d'Intérêt "Développer les tiers-lieux"

Appel à projet

Pour qui ?

- Associations ;
- Très Petites Entreprises (TPE) et Petites et Moyennes Entreprises (PME) et leurs regroupements s’inscrivant dans les valeurs de l’Economie Sociale et Solidaire (ESS) ;
- Collectivités locales et leurs regroupements dans le cadre de partenariats opérationnels avec les collectifs d’utilisateurs.

En quoi consiste l’aide ?

Le montant de l’aide régionale varie en fonction du profil de vulnérabilité du territoire d’implantation du tiers-lieu :

- 30 % maximum dans la limite d’un plafond de 60 000€ HT pour les projets situés dans les territoires « pas ou peu vulnérables » ;
- 40 % maximum dans la limite d’un plafond de 80 000€ HT pour les projets situés dans les territoires « de vulnérabilité partielle » ;
- 50 % maximum dans la limite d’un plafond de 100 000€ HT pour les projets situés dans les territoires de « forte vulnérabilité », les quartiers « Politique de la Ville » et les territoires «CCDET» (Contrat de Cohésion et de Développement de l’Emploi Territorial, ex-CADET).

Dans le cas de projets de réseaux locaux, la Région interviendra à hauteur de 50 % maximum des dépenses éligibles.

Présentation

Soutenir la création et le développement de tiers-lieux, avec un objectif recherché de 300 tiers-lieux en activité en 2020, répartis dans l’ensemble des territoires urbains, périurbains et ruraux de la Nouvelle Aquitaine, dont environ la moitié pourrait recevoir le soutien régional.

Les tiers-lieux sont des nouveaux espaces de travail collaboratif.

La date limite de candidature est fixée au 1er septembre 2021.

Mon opération est-elle éligible ?

- Création d’un tiers-lieu ;
- Développement de tiers-lieux déjà ouverts ;
- Création de réseaux locaux afin de structurer, mutualiser et promouvoir les offres des tiers-lieux d’un même territoire.

Dépenses éligibles : dépenses directement liées au projet :

- agencement et équipement du tiers-lieu ;
- équipements informatiques, logiciels, régies, outils de fabrication ;
- frais de personnel mobilisés sur le projet ;
- charges des services de consultants ou prestataires ;
- charges de formation (facilitateur de tiers-lieu, fabmanager, etc.) ;
- charges de communication et de marketing ;
- frais généraux supplémentaires (hors frais financiers).

Ne sont pas éligibles : travaux de 1er et 2nd œuvre : ingénierie préalable (identification des besoins, échanges de bonnes pratiques avec des tiers-lieux déjà ouverts, mobilisation des utilisateurs potentiels, etc.).

Conditions particulières à vérifier

CONDITIONS GENERALES :

Les projets présentés devront être localisés dans la région Nouvelle-Aquitaine et être implantés en milieu rural, péri-urbain ou urbain (hors ville de Bordeaux). Ils devront être situés à plus de 20 mn en voiture d’un tiers-lieu déjà ouvert. Dans le cas contraire, le projet devra démontrer un nouveau besoin et avoir conclu un accord de coopération avec le(s) tiers-lieu(x) concerné(s).

Les projets devront répondre à 5 critères :

- l'ouverture du tiers-lieu à tous types de professionnels ;
- un mode de gestion collective (implication concrète des coworkers dans le montage du projet et dans la vie quotidienne du tiers-lieu) ;
- la flexibilité et l’accessibilité de l’offre (tarifs et abonnements) et des locaux (accès mobilité réduite) ;
- l’accès numérique avec un débit adapté ;
- l’accueil humain (accueil des coworkers et intégration des nouveaux arrivants).

CONDITIONS SPECIFIQUES :

- Pour les projets de création de tiers-lieux, ils devront être implantés en milieu rural, péri-urbain ou urbain (hors ville de Bordeaux) et situés à plus de 20 mn en voiture d’un tiers-lieu déjà ouvert. Dans le cas contraire, le projet devra démontrer un nouveau besoin et avoir conclu un accord de coopération avec le/les tiers-lieu(x) de proximité.

- Pour les projets de création de réseaux locaux :

* ils doivent être portés par des groupements formalisés de tiers-lieux existants et/ou en projet ;
ces regroupements doivent accueillir d’autres acteurs socioéconomiques de ce territoire (coopératives d’activités et d’emploi, acteurs de la formation professionnelle, etc.) ;
* les projets doivent proposer une offre de services fondée sur la mutualisation de moyens, équipements et compétences de chacun des membres ;
* ils devront avoir consulté l’ensemble des tiers-lieux sur le territoire et les collectivités locales concernées (EPCI, Départements, etc.).

 

L’aide en bref

Contact

Région Nouvelle-Aquitaine - Délégation Numérique

Hôtel de Région - 14, rue François-de-Sourdis , 33077 Bordeaux Cedex

Tél. : 05 57 57 80 36